Généralités

Le colis est constitué d’un conteneur dans lequel les déchets sont placés après leur confinement. La matrice de confinement des déchets radioactifs est la première barrière qui doit limiter le relâchement des éléments polluants en assurant la rétention des radionucléides sur une très longue période de temps.

Concept multi-barrière

Possibilités :

  • Dispersion des matières radioactives dans une phase solide inerte (bitume, plastique).
  • Participation des radionucléides à la structure même de la matrice de confinement (verre par ex.).
    Solutions solides avec les radionucléides (matrice cristallines par ex.).


Principales matrices:

  • Les verres
  • Les liants hydrauliques ou ciments
  • Les bitumes
  • Les matériaux en développement : la zirconolite pour Np et Pu et/ou les actinides mineurs), la britholite pour l'américium, le curium et peut-être le césium, le Phosphate Diphosphate de Thorium (PDT) pour les actinides tri ou tétravalents, et l'apatite vanado-plombeuse pour l'iode.

 

  • Les colis de déchets métalliques compactés
  • Le combustible usé non retraité (UOX ou MOX)
    Ces déchets ne sont pas confinés et constituent en quelque sorte leur propre matrice de confinement.
Retour