MOTION adoptée par le CLIS le 12/12/05

Le Comité Local d’Information et de Suivi du laboratoire souterrain de recherche de Bure constate que la construction du laboratoire a pris un retard conséquent, entraînant l’impossibilité d’acquérir in situ l’ensemble des données nécessaires à l’achèvement du programme expérimental élaboré par l’ANDRA avant l’échéance prévue par la loi du 30/12/91, relative à la recherche sur la gestion des déchets radioactifs.

Il s’agit plus particulièrement des expérimentations se rapportant aux propriétés thermiques de la roche, à la diffusion des radioéléments et à l’étude de la zone endommagée par le creusement, qui seront mises en œuvre dans les galeries du laboratoire lorsque celles-ci seront réalisées.

Le CLIS estime, en tenant compte des conclusions d’une analyse critique qu’il a commandée, et des auditions de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, qu’il serait prématuré de se prononcer à partir des éléments recueillis jusqu’à fin 2005 sur la faisabilité d’un stockage géologique dans le secteur de Bure.

En conséquence, il demande au Parlement de ne pas prendre, en 2006, de décision autorisant un stockage, mais de décider la prolongation des recherches dans les trois voies définies par la loi de 1991.


Retour