Un débat a été initié au sein du CLIS dans le courant de l'année 2003 sur la question des potentialités géothermiques du secteur proche du laboratoire de recherche souterrain de l'ANDRA.

Malgré les différents rapports réalisés par le BRGM sur les possibilités géothermiques de la région Lorraine et de la région Champagne Ardenne dans les années 1980, par l'IRSN qui a présenté une synthèse des données disponibles depuis 1974, ainsi que par l'ANDRA qui a réalisé très récemment une synthèse actualisée des données géothermiques disponibles sur la région, les membres du CLIS ont estimé qu'il subsiste encore trop d'incertitudes pour se prononcer sur la question et ont décidé de lancer un appel d'offres destiné à apporter de nouveaux éléments sur le sujet.

Ainsi, dans le cadre de sa mission de suivi, le CLIS a souhaité faire procéder à une évaluation des moyens à mettre en œuvre pour déterminer et caractériser le potentiel géothermique de la région de Bure, et en particulier à l'intérieur de la zone de transposition d'un éventuel stockage de déchets radioactifs définie par l'ANDRA.
La mission devra consister dans un premier temps à déterminer quels sont les types d'exploitations géothermiques envisageables dans la région précédemment définie, en se basant en particulier sur les exploitations déjà existantes en Europe. Lorsque cet inventaire sera établi, il s'agira de préciser quels sont les moyens à mettre en oeuvre (études géologique, hydrogéologique, forages : nombre, lieu d'implantation, profondeur, etc.) afin de caractériser la ou les ressources géothermiques présentes, et d'en estimer les coûts. Compte tenu des données déjà existantes, l'étude portera plus particulièrement sur les aquifères situés dans le Trias et en dessous.

La commission d'appel d'offres s'est réunie le 11 février 2005 pour l'ouverture des plis. Trois organismes ont répondu et ont transmis leur proposition : Geowatt AG (Suisse), Erdyn Consultants (France), Cabinet Duplouy.

Après délibération, la commision a décidé de retenir l'offre d'Erdyn Consultants pour un montant de 38 272€ TTC.

L'étude d'évaluation des moyens à mettre en oeuvre pour la caractérisation du potentiel géothermique de la région de Bure a été présentée lors de la réunion plénière du 12 décembre 2005 à Echenay.



Retour